Roi-de-rats

On désigne par " Roi-de-rats " un regroupement de plusieurs rats dont les queues sont soudées les unes aux autres par leur extrémité en un nœud inextricable.
Ce phénomène est le résultat d'un mauvais tour joué par la nature à des individus normalement constitués qui se trouvent noués par leur queue pour la vie.
Le nom " roi-de-rats " est d'origine allemande, et correspond à une légende selon laquelle le souverain de la gent trotte-menu gouvernait ses sujets assis sur cette plate-forme vivante.

Malgré de nombreuses hypothèses, dont certaines très farfelues, ce phénomène reste un mystère pour les zoologistes. Ce qui est certain, c'est que le groupe ainsi constitué ne peut se déplacer et est donc dépendant de la solidarité de ses congénères pour se nourrir.

Le roi-de-rats du muséum de Nantes a été trouvé le 10 avril 1986 chez des éleveurs de perdrix et de faisans sur la commune de Mache, près d'Aizenay en Vendée. C'est le représentant d'une entreprise de raticides venant prospecter chez ces éleveurs qui a eu l'heureuse initiative de le donner au muséum de Nantes. Il comportait à l'origine douze rongeurs attachés solidement par la queue mais trois se sont détachés au moment de la capture. Les neuf restants sont conservés depuis lors en alcool dans les réserves du Muséum.

Seulement vingt cinq Rois-de-rats seraient connus en Europe. En France, seuls ceux des musées de Strasbourg ("roi" de dix individus trouvés en 1895) et Châteaudun (sept individus trouvés en 1899) sont répertoriés.

Visible dans l'exposition "Illustrations Naturalistes"

radiographie
< retour